Parlons thé…

Image source internet

Image source internet

Thé ou Café ? Moi ce sera du thé.

J’aime beaucoup le thé. En fait, c’est la seule boisson chaude que je bois en hiver comme en été. J’ai banni les sachets de thé vendus en grande distribution car à vrai dire il n’y a pas beaucoup de vrai thé dans ces sachets mais plutôt de la poussière de thé:-)

Sans vouloir faire ma bourgeoise (comme disent mes collègues:-)), j’achète mon thé en vrac chez des spécialistes et je confectionne mes petits sachets de thé avec des sachets mousseline pour des dégustations individuelles.

L’objectif de cet article est de mieux vous faire connaître le thé et vous aider à mieux le déguster. Pour cet article, je me suis inspirée des sites internet www.laconfrerieduthe.fr et www.palaisdesthes.fr.

Je ne vais pas vous faire toute l’histoire du thé mais vous parlez juste de l’essentiel :

  • Comment bien préparer un bon thé ?
  • Le temps d’infusion du thé
  • Comment filtrer votre thé?
  • La conservation du thé
  • Les choses à éviter
  • Comment préparer un bon thé glacé ?
  • Quel thé boire avec le dessert ?

Né en Chine, le thé se développa d’abord en Asie. Tout comme le café, il fut introduit en Europe par les Hollandais. Tous les thés contiennent de la caféine (ou théine). La caféine présente dans le thé, contrairement à celle que contient le café, stimule le système nerveux de manière lente et progressive, sans provoquer d’excitation. Elle aide ainsi à se maintenir éveillé et concentré de manière durable.

Le thé contient des tannins, ou polyphénols qui ont de fortes propriétés antioxydantes. Les polyphénols présents dans le thé vert sont excellents dans la lutte contre le mauvais cholestérol et dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. Ces substances facilitent également la digestion et limitent l’absorption des graisses.

Le thé est, par ailleurs, riche en vitamines, notamment en vitamine P (accroissant la résistance des cheveux) et en vitamines B (surtout en vitamine B9) qui contribuent à la bonne santé de l’organisme. Le thé contient également du fluor (une tasse apporterait 30% des besoins en fluor),  bon pour la protection de l’émail dentaire.

Comment préparer une bonne tasse de thé ?

Pour préparer une bonne tasse de thé, tous les éléments ont leur importance.

Le thé: il sera sous la forme de feuilles de bonne qualité, vendues en vrac chez un spécialiste du thé et conservées dans de bonnes conditions.

L’eau: la qualité de l’eau est importante. Son PH doit être neutre c’est-à-dire de 7. Donc ni acide, ni basique pour ne pas influer sur le goût qu’aura votre thé. N’utilisez pas directement l’eau du robinet car elle apporte trop de goût à votre infusion, à moins de la filtrer avec une carafe « Brita » ou autres, ou utiliser de l’eau minérale vendue dans le commerce telles que : Volvic, Mont Roucoux, …

La température de l’eau: elle doit correspondre à la catégorie (couleur) de thé : blanc, vert, oolong, rouge, noir (voir le tableau ci-dessous). Ne jamais utiliser de l’eau bouillante même pour l’infusion sauf pour le thé à la menthe marocain.

Servir le thé: ne jamais remplir la tasse jusqu’en haut, s’arrêter aux trois quarts.

Le temps d’infusion (voir tableau ci-dessous)

Le temps d’infusion est également important pour préparer un thé ayant du goût mais sans amertume. Le tableau ci-dessous est à titre indicatif pour la dégustation d’un nouveau thé. Mais c’est votre palais, faites selon vos goûts.

Lorsque vous infusez un thé pour la première fois, faites infuser moins longtemps.

La quantité de thé (voir tableau ci-dessous): on ne met pas la même quantité de thé pour une tasse, un bol, une petite théière ou une grande.

La convention habituelle est d’avoir 2,5 grammes de thé pour 15 centilitres d’eau.

 Tableau récapitulatif

2014-10-13_21h29_37

Filtrer le thé

Tout peut varier. Le plus important, c’est de vous faire plaisir en savourant votre thé.

Il est préférable de filtrer le thé avec un filtre en papier (ou un chinois très fin) plutôt qu’une passoire afin d’éliminer les petites particules de thé pouvant rester dans la l’eau, et qui continueraient à infuser.

Comment conserver son thé ?

Le thé est une plante fragile qui absorbe toutes les odeurs. Les thés doivent être conservés à l’abri de l’air et de la lumière, dans un endroit sec et frais. Il convient donc de les conserver dans des boites hermétiques loin d’autres produits ayant des arômes forts comme le café ou les épices.

A éviter

  • Thé + lait, sucre… : Laissez s’exprimer les parfums du thé ou si votre thé a besoin de tous ces artifices, c’est que vous ne buvez pas du bon thé , acheter votre thé chez un spécialiste.
  • Thé + citron : Le citron détruit totalement le goût de votre thé. Si vraiment vous souhaitez rajouter un agrume à votre thé préférez une rondelle d’orange car cette dernière sera plus respectueuse de votre thé.
  • Thé + ustensiles en métal : L’emploi d’ustensiles en métal en contact avec le thé est déconseillé car il aura le goût du métal. Bien sûr vous me parlerez de thé vert à la menthe mais c’est une autre histoire, c’est plus culturel. Evitez donc les passoires en fer, la cuillère pour remuer le thé, les boules à thé et les cuillères-pince.

Comment préparer un thé glacé ?

1ère méthode : A froid

  • Mettre des feuilles de thé dans un récipient (environ 2 cuillères à soupe de thé par litre d’eau).
  • Couvrir ou fermer.
  • Mettre au réfrigérateur environ 8h (une nuit).
  • Filtrer et servir.

Avantages : le thé est prêt à l’avance. Le thé est clair et limpide.

2ème méthode : A température ambiante

  • Mettre des feuilles de thé dans un récipient (environ 2 cuillères à soupe de thé par litre d’eau).
  • Couvrir ou fermer.
  • Laisser infuser entre une demi-heure et une heure.
  • Filtrer
  • Mettre au réfrigérateur pour obtenir un thé glacé.

Avantages : plus rapide que la méthode à froid. Le thé est clair et limpide.

Quel thé boire avec votre dessert ?

  • Salades de fruits : Choisissez des thés floraux.
  • Desserts à base de fruits rouges : Choisir plutôt des thés au jasmin ou des thés verts japonais.
  • Desserts à base de pommes, de poires : A déguster avec des Darjeeling.
  • Desserts chocolatés : Opter pour des thés noirs de Chine.

J’ai une préférence pour le thé Oolong et le thé vert.

Le thé Oolong est aussi appelé thé semi-fermenté, du fait que son processus de fermentation soit volontairement interrompu. Les feuilles sont par la suite torréfiées puis roulées, comme pour le thé vert. Cette technique nécessite généralement des feuilles plus mûres, qui contiennent peu de théine ce qui en fait une boisson idéale pour l’après-midi ou la soirée.

Le thé vert est excellent pour lutter contre le mauvais cholestérol et la prévention des maladies cardio-vasculaires. Il facilite également la digestion et limite l’absorption des graisses.

Bonne dégustation!!!

 

Publicités