Quatre quart moelleux

Je me fais un peu rare sur ce blog, c’est vrai!!! Mais je prendrai le temps de préparer quelques petites recettes de gâteau les prochains mois :-).

Aujourd’hui pour surmonter la déprime et ce temps couvert, j’ai décidé de faire un petit quatre quart qui console à coup sûr. Croyez moi il déchire!!!

DSC00863Temps de préparation : 15 mn – Temps de cuisson : 30 mn – Temps total : 45 mn –  Conservation : 5 jours au réfrigérateur 

 Ingrédients (pour 6 personnes) :

  • 3 œufs (150 gr)
  • 50 gr de farine
  • 50 gr de maïzena
  • 150 gr de beurre clarifié
  • 150 gr de sucre cassonade
  • 50 gr de poudre d’amande
  • 1 pointe de couteau de vanille
  • 1 pincée de sel

Préparation :

Séparez les jaunes d’oeufs des blancs.

Montez les blancs en neige avec la pincée de sel et réservez.

Préchauffez le four à 180°C.

Mélangez le sucre, la vanille et les jaunes d’œuf.

Ajoutez ensuite le beurre et mélangez.

Ajoutez la farine, la maïzena et la poudre d’amande, de préférence tamisées, et bien mélangez.

Ajoutez les blancs en neige à la préparation en les soulevant délicatement.

Versez la pâte dans un moule à cake anti-adhésif.

Enfournez à 180°C pendant 25 minutes et vérifier la cuisson : la lame du couteau plantée dans le cœur du quatre-quart doit ressortir propre.

Sinon, prolongez la cuisson de 5 minutes puis démoulez le quatre-quart froid.DSC00854

DSC00852

Pourquoi mange-t-on de la galette des rois?

Image source web

La fête de l’épiphanie est célébrée le 06 janvier. En France et en Belgique, ce jour n’étant pas férié, elle est célébrée le premier dimanche de janvier sauf si celui-ci est le 1er janvier. Le mot « épiphanie » est d’origine grecque. Cela signifie « apparition ou avènement». La fête de l’épiphanie correspond au jour où les 3 rois mages, qui, guidés par une étoile (l’étoile du berger), se sont rendus à Bethléem, pour se recueillir devant la crèche du petit Jésus, offrant à l’enfant de précieux présents.

Pour la petite histoire, les rois mages s’appelaient : Melchior, Gaspard et Balthazar. Le chiffre 3 est très symbolique, il représente d’abord les 3 continents : Asie, Afrique et Europe. C’est aussi l’image des trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet. Le chiffre 3 représente aussi le nombre de cadeaux qui selon l’Évangile étaient au nombre de 3 : l’or, l’encens et la myrrhe.
Le chiffre 3 symbolise enfin les trois âges de la vie. Melchior est présenté avec une longue barbe et il est le plus âgé des trois. Il offrit l’or. Gaspar est le plus jeune des trois et il donna l’encens. Balthazar est barbu sans être âgé et il fit l’offrande de la myrrhe. On leur attribua au XVIème siècle une couleur de peau distincte pour chacun : blanche, noire et jaune.

Pour revenir à la galette, ce jour-là, on mange la galette des rois pour fêter les rois. Une fève est cachée dans la galette et la personne qui obtient cette fève devient le roi (ou la reine) de la journée et a le droit de porter une couronne de fantaisie. Dans le commerce, depuis la seconde moitié du vingtième siècle, les boulangers fournissent avec la galette une couronne en papier doré.

La galette des Rois ou plutôt le Pithiviers, comme on dit en cuisine classique : est une pâte feuilletée, garnie d’une crème d’amandes simplement dorée au four, que l’on peut accompagner de confitures. Elle peut être également fourrée avec diverses préparations : frangipane, fruits, crèmes, chocolat, compote de pommes… Dans le Sud de la France, le gâteau des Rois est une brioche aux fruits confits en forme de couronne parfumée à la fleur d’oranger.

Elle est préférée à la galette en pâte feuilletée, dite « parisienne ». Mais on trouve aussi des galettes à base de pâte sablée dans l’ouest.

Galette des rois amande et citron

N’ayant pas participé à la profusion de recette de bûche pendant la période des fêtes de fin d’année, j’ai aujourd’hui succombé à celle de la galette des rois. Je vous propose donc une recette super facile de galette à la crème d’amande. A la différence de la galette frangipane qui est un mélange de crème d’amande et de crème pâtissière, j’ai choisi une recette plus simple avec de la crème d’amande parfumée au citron.

Bonne fête de l’épiphanie.

galette 3

Préparation: 30 min – Temps de repos : 30 min – Cuisson: 30 min

Ingrédients pour une galette de 6 personnes:

  • 2 rouleaux de pâte feuilletée déja prêtes
  • 1 fève
  • 1 jaune d’œuf
  • 1 cuillère à soupe d’eau
  • le zeste de 2 citrons
  • 160 gr de beurre pommade (j’en ai mis 135 gr)
  • 160 gr de poudre d’amande
  • 160 gr de sucre glace
  • 2 gros œufs
  • 20 gr de maïzena
  • 1 cas de rhum ambré (facultatif)

Préparation

1/ La crème d’amande:

Tamisez le sucre, la maïzena et la poudre d’amande.

Dans un bol, mélangez la poudre d’amande avec le beurre pommade, puis rajouter la maïzena, le sucre et les zestes de citron.

Ajoutez les oeufs un par un, et le rhum.

2/ Le montage:

Découpez à l’emporte pièce 2 cercles de pâte feuilletée, celui du dessus doit être légèrement plus grand pour faciliter la soudure.

Badigeonner le poutour du cercle du bas à l’eau et étalez la crème d’amande en prenant soin de laisser 2 cm de vide sur les bords.

Ne pas oublier la fève.

Couvrir l’ensemble avec le deuxième disque de pâte, bien coller les deux bords afin d’éviter d’éventuels fuites à la cuisson.

Utilisez le dos d’un couteau avec précaution pour réaliser des dessins sur le dessus, en prenant soin de ne pas déchirer la pâte, faire quelques incisions discrètes sur le dessus.

Avec un pinceau, badigeonnez le dessus de la galette avec la dorure (jaune d’oeuf + eau ).

Réservez au minimum 30 min au réfrigérateur pour permettre un meilleur feuilletage.

Enfournez la galette 30 min à 180°C en chaleur tournante si possible.

Saupoudrez de sucre glace, ou mieux, badigeonnez au pinceau le dessus de la galette avec du sirop de sucre (20 gr de sucre + 20 gr d’eau), 5mn avant la fin de la cuisson.

Terminez la cuisson. Laissez tiédir sur une grille. Servez tiède.