Pâte à tartiner chocolat noisettes

74719282_p

Image (source internet)

Pour remplir un pot de 450 gr, il faut:

  • 125 g de chocolat au lait
  • 100 g de beurre à température ambiante (margarine ou planta fin)
  • une demi-boîte de lait concentré sucré (475 gr)
  • 50 g de noisettes moulues
  • 1 cuillère à café d’huile de noisette

Préparation Laissez ramollir le beurre 30 min à température ambiante. Mixez la poudre de noisettes pour avoir une texture encore plus fine. Faire fondre le chocolat à feu doux dans une casserole. Dès que le chocolat a une texture bien lisse, ajoutez hors du feu le beurre coupé en petits morceaux et mélanger. Ajoutez ensuite le lait concentré sucré et la poudre de noisettes. Ajoutez l’huile de noisette et mélanger de nouveau. Votre nutella est prêt, remplir un pot à conserver au réfrigérateur. Pour la dégustation, si le nutella est au beurre, le laisser ramollir un peu avant de le tartiner

Des blancs en neige bien fermes

Dans un premier temps, il ne sert à rien de conserver ces œufs dans le réfrigérateur, ils ne seront pas plus frais. Il est même déconseillé de les garder dans leur carton dans le réfrigérateur car ce n’est pas très hygiénique.

Pour travailler des œufs, il faut qu’ils soient à température ambiante. Vous pouvez aussi les sortir du réfrigérateur une heure avant de les utiliser.

Ensuite, pour avoir des blancs à neige assez fermes, vous pouvez verser quelques gouttes de citron avant de monter les œufs à neige avec votre batteur électrique.

 

Le classement du meilleur millefeuile de Paris par le Figaro

La première place du classement 2010 du meilleur millefeuille de Paris par la rédaction du Figaro revient à la pâtisserie Vandermeersch 278 avenue Daumesnil 75012 Paris, métro Porte dorée.

Voir l’article et le classement en cliquant ici

Je vais aller faire un tour à cette pâtisserie pour une dégustation. Je vous donnerai mon avis sur leur millefeuille bientôt.

Vivement le prochain classement 2014.

Beignets africains

L’idée recette simple du jour: les beignets africains appelés aussi « gboflotos » (en Côte d’ivoire) ou « mikates » (au Congo).
J’adore ces beignets, ils sont souvent faits pendant les mariages et baptêmes…

beignets (source internet )

Ingrédients:

  • 500 g de farine
  • 200 g de sucre
  • 2 sachets de levure de boulanger (en petits cubes)
  • 2 cuillères à café de sel
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • Eau
  • huile de friture
  • rajouter si nécessaire 2 bananes douces

Préparation:

Mettre la farine dans un bol creux, ajoutez le sucre, la levure et le sel. Versez de l’eau progressivement en mélangeant avec l’autre main. Elle doit avoir une consistance assez molle, mais pas liquide.

Il faut ensuite la laisser lever environ 1 h à couvert pour qu’elle double de volume et fasse des bulles.
Battre un peu la pâte de nouveau pour casser les bulles.

Pendant ce temps faire chauffer l’huile dans une friteuse ou une casserole à environ 170°.

Ensuite, il faut former des beignets bien ronds. Préparez un petit bol d’eau et y tremper le bout des doigts, pour éviter à la pâte de trop coller.
Puis prendre une petite portion au bord de la pâte, toujours du bout des doigts.
Versez cette petite boule de pâte en la poussant avec le pouce dans l’huile chaude. La pâte va plonger au fond puis remonter au bout de quelques secondes. Si ce n’est pas le cas c’est que l’huile n’est pas assez chaude.
Répétez l’opération jusqu’à ce que la casserole soit remplie. Laissez les beignets dorer de tous côtés en les retournant si nécessaire. Il ne doivent pas frire trop vite pour voir le temps de bien cuire à l’intérieur.

Les retirez à l’aide d’une passoire.
Recommencer jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de pâte.

mikates

Mes crêpes légères

Bonne fête de la Chandeleur!!!

Ma recette de crêpes légères
Préparation : 15 min + 1h de repos

crepesIngrédients (pour 20 crêpes) :

  • 125 g de farine
  • 125 g de fleur de maïs maïzena
  • 5 œufs entiers
  • 2 sachets de sucre vanillé
  • une pincée de sel
  • 2 cuillères à soupe de sucre
  • 75 cl de lait
  • 1 cuillère à café d’essence de citron ou du zeste
  • du rhum
  • 50 g de beurre pour la pâte.

Préparation :

Tamiser la farine dans un saladier. Faire un petit puits, ajouter les œufs, la maïzena puis le lait en mélangeant au fouet. Ajoutez le sel et le sucre puis le beurre fondu. Battre le tout, le mélange doit être bien lisse.

Ajouter ensuite le citron, mélanger et laisser reposer 1 h à température ambiante.

Faire cuire les crêpes dans une poêle chaude légèrement beurrée.

Ma dégustation chez Café Pouchkine

Le Café Pouchkine se trouve au rez de chaussée du magasin Printemps de la mode, boulevard Haussmann.
J’ai acheté deux macarons (vanille et caramel) à 2 euros l’unité avalés en deux secondes car assez petits. Leurs macarons sont super délicieux, un vrai régal.
Un medovick (Biscuit au miel de sarrasin, crème sgouchonka, crème smetana) à 7,30 eur, pas mal, assez crémeux, le miel est léger.
Un millefeuille Pouchkine (Pate feuilletée caramélisée, crème fondante a la vanille de Bourbon) à 7,3 eur pas mal aussi, avec peu de crème, sympa pour un millefeuille, je les aime sans une tonne de crème, et les feuilles sont assez croustillantes. Mais j’ai vu mieux en millefeuille, je retiens juste la super présentation.
Ainsi qu’une Tarte caramel sgouchonka (Pâte sablée noisettes, miel de châtaignes, caramel, sgouchonka)à 5,9 eur, c’est horrible ce truc, trop sucré, à la limite écœurant.

Finalement, je conseillerai les macarons qui sont à tomber par terre, ils sont 10000 fois mieux que ceux de la Durée.

C’est mon avis personnel. Comme on dit «  »L’histoire n’est qu’à moitié dite quand une seule partie la raconte ».

 

Café Pouchkine, 64 Boulevard Haussmann, 75008 Paris

Tél: 01 42 82 43 31. www.cafe-pouchkine.fr

Ma dégustation Pâtisserie Cyril Lignac

Pour fêter la saint sylvestre avec une amie, je suis allé découvrir la Pâtisserie Cyril Lignac, Paris 11ème.

J’en suis sortie avec un chausson aux pommes, assez délicieux mais assez chez pour une simple viennoiserie.

Une tarte au citron, elle a une bonne présentation, elle est délicieuse car pas très acidulée, et la pâte sablée est super croustillante.

Un fraisier, sans plus à mon avis, car il y a beaucoup de crème et peu de fraises.

Et la cerise sur le gâteau, L’équinoxe (un entremet vanille bourbon, spéculoos, caramel salé) est très bien présenté. Mais passez votre chemin, il est amer, le caramel a dû brûlé, et je n’ai ni senti le goût de la vanille ni du spéculoos.

C’est mon avis personnel. Comme on dit «  »L’histoire n’est qu’à moitié dite quand une seule partie la raconte ».

 

Pâtisserie Cyril Lignac, 24 rue Paul Bert 75011 Paris

Tél: 01 43 72 74 88. www.lapatisseriecyrillignac.com